samedi 1 novembre 2008

NORD - Visitation parisienne

Sœur Emmanuelle nous a laissé un peu de sa lumière pour éclairer les jours sombres.

4 commentaires:

Circé a dit…

Cette petite phrase à la syntaxe orthodoxe relativement claire me perturbe plus que toutes les bizarreries littéraires dont vous êtes les auteurs.

Circé a dit…

A moins que ... Bon, je crois avoir pigé, ouf.

(J'aime faire part dans mes commentaires de mes doutes, de mes craintes, de mes espoirs, je pense que c'est très nécessaire mes petites remarques à moi-même)

mutants anachroniques a dit…

Emmanuelle était à Paris la semaine dernière. C'est un premier élément de réponse. Quant à la syntaxe, c'est celle, irréprochable naturellement, du Nouveau Détective, publication par ailleurs pleine de sous-entendus parfois très orientés. Donc oui, Circé, quelque part on peut dire que c'est perturbant!

Circé a dit…

Non mais voilà. Sur le coup, j'ai eu peur. Je me suis dit, mais ils ont craqué, Soeur Emmanuelle, ils ne peuvent pas être sérieux, la phrase n'est pas codée ...

Et puis j'ai fumé une clope, et j'ai fait "Aaaaaaaaah ! Emmanuelle !".

Voilà ce qui s'est passé, en fait.

Passionnant.