samedi 20 décembre 2008

NORD - La vie des bêtes, suite: Qui êtes-vous, Olive Oï?

Puisque ce sont les Fêtes de fin d'année, et tout et tout, sacrifions à la tradition et laissons bosser les autres, histoire d'hiberner tranquille. CQFD, ce deuxième post consécutif concernant le blog ami La vie des bêtes dessinée à la souris, où l'horoscopitone du 21 décembre est dû à notre chère Olive Oï.

Non contente d'avoir été nommée (par nous-mêmes, comme le veut l'usage) ministre plénipotentiaire chargée de l'audiovisuel des Mutants Anachroniques, Olive, qui est très joueuse, aime s'amuser à composer plein de petits poèmes bizarres à partir de divers outils qu'on dira "standardisés": un logiciel de traduction, un kit de pseudo "écriture automatique" acheté dans une boutique de gadgets à coloration vaguement culturelle... La question est alors - elle ne la pose pas mais je le fais à sa place -: la puissance industrielle mise au service, non de vos sols, mais d'un effort conscient de création, cela doit-il nécessairement donner un résultat absolument standardisé et impersonnel? Une poésie manufacturée?

Mais, encore une fois, Olive je crois bien qu'elle s'en balance.
C'est juste une fille comme toi et moi. Enfin, je crois, plutôt comme toi...

(Les petites vidéos des Mutants auxquelles participe Olive Oï seront en ligne au début de l'année pour la première, avant le printemps pour la seconde. Quant à moi je vais me coucher. A bientôt.)

F.

2 commentaires:

Olive Oï a dit…

C'est trop d'émotion.
Moi toute petite chose.
Je vous aime les Mutants.

dr a dit…

poésie du frigo c'est ce qui me touche le plus en ce moment

signé pseudomoscovite décongélable, enfin j'espère